Depuis plusieurs mois, les formations tendance Punk rock se multiplient, ainsi que le public.

Ca, c'est une bonne chose. On voit ainsi débarquer à tous les concerts des petits mômes sympas, qui bougent bien, et qui tentent d'avoir de l'allure. Espérons que ce ne soit pas qu'un effet de mode comme les converses, les badges, ceintures à clous et autres tee shirts à mort de tête qu'on trouve même chez Colombe (Canebière, cagoleland).

Entre autres bonnes nouvelles, l'ouverture le la Lollipop Shop en bas de la rue des Bergers (angle Théodore Turner). Showcases, expos photos, mais surtout, excellent choix de vinyls et cd's, un espace café-bar. Le tout non fumeur (ça abime les skeuds).

Plusieurs assos organisent régulièrement des concerts la plupart du temps à la Machine à Coudre, qui est l'antre mythique du rock, ici, mais aussi à l'Embobineuse, un lieu plutot alternatif avant gardiste entre le café concert et le cabaret loufoque new age. Ratakans s'est dissous, mais il y a a la place : Relax & Co, Chavanna, Akratos, et nous, même si on fout rien...